Comment choisir le meilleur gingembre?

Sans y avoir forcément goûté, vous connaissez certainement le gingembre. Savez-vous en revanche que cette plante, originaire d’Inde, est utilisée en Asie depuis plus de 6 000 ans ?

gingembre vertus en poudre
Gingembre en poudre

Bien qu’elle accompagne à merveille les sushis et qu’elle relève certains plats à la perfection, cette épice possède de grandes vertus médicinales

Ancré dans la médecine traditionnelle indienne et chinoise, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le gingembre

Qu’est-ce que le gingembre ?

Cette épices provient d’une plante de la famille des Zingiberaceae, qui pousse essentiellement en Inde

La racine de la plante, le rhizome, est utilisée en cuisine asiatique et indienne. Par exemple, dans la tradition japonaise, vous retrouverez du gingembre mariné, aussi appelé « gari » pour accompagner les sushis. Il permet alors de rafraîchir le palais, entre deux bouchées !

Très populaire aussi en Occident, cette épice est l’ingrédient du  « ginger ale », un soda aromatisé au gingembre, très prisé au Québec. Les occidentaux en font également un délicieux pain d’épices.

Bien qu’elle soit très utile en cuisine, l’épice est à la base de la médecine traditionnelle asiatique et indienne depuis des millénaires. En effet, des manuscrits datant de plus de 3 500 la mentionnent déjà. Les historiens estiment que le gingembre sert de remède médical depuis plus de 5 000 ans. 

Ainsi, en Chine par exemple, il était un très bon remède naturel pour toutes les maladies liées à cause du froid et de l’humidité. 

Le gingembre est présent en Europe depuis le Moyen-Âge. Très apprécié par les Grecs et les Romains, il était considéré comme étant magique et aphrodisiaque

Le gingembre et ses bienfaits

Vous apprécierez à coup sûr le gingembre, qui peut se déguster sous différentes formes. 

Souvent aimé pour le petit goût qu’il apporte aux plats ou aux boissons, il est aussi un allié de taille sur votre santé. 

Revenons sur cette épice et ses bienfaits

Antioxydant

La première chose à savoir sur le gingembre, c’est que c’est un antioxydant naturel. 

Votre organisme est agressé quotidiennement par les radicaux libres, tels que :

  • la pollution ;
  • l’alcool ;
  • le tabac ;
  • la sédentarité. 

Ces molécules, très réactives, sont responsables du vieillissement de vos cellules ou dans le développement de certaines maladies. 

Des études ont ainsi prouvé que le gingembre protège vos cellules des radicaux libres, grâce à ces principes actifs.

Sachez que certains de ses composants se libèrent uniquement sous la chaleur. C’est pourquoi il est plus bénéfique pour votre organisme, si vous consommez du gingembre cuit.

Anti-inflammatoire 

Le gingembre est un puissant anti-inflammatoire naturel, qui va soulager vos douleurs liées à une :

  • arthrose ;
  • arthrite ;
  • tendinite ;
  • lombalgie.

Vous souffrez d’ostéoarthrite ou de polyarthrite rhumatoïde ? Sachez que l’épice est capable de vous soulager tout aussi bien que n’importe quel traitement anti-inflammatoire. 

Ainsi, il est aussi efficace que l’ibuprofène. La différence, et de taille, c’est que le gingembre vous offre un traitement entièrement naturel.  

Enfin, le gingembre se montrera également très utile pendant l’hiver, face à la grippe, la fièvre ou encore les allergies. Car oui, l’épice peut atténuer vos douleurs. 

Consommer régulièrement, le gingembre peut servir de traitement préventif, pour bien résister aux différentes agressions extérieures. Pensez-y !  

Favorise la digestion

Vous êtes sujet à des problèmes digestifs ? Le gingembre agit comme un stimulant naturel dans votre organisme. 

Ainsi, il va stimuler la production d’enzymes, responsables de la digestion, mais aussi favoriser la sécrétion de bile. 

Il va réduire efficacement les graisses, tout en favorisant votre digestion, ce qui va même vous aider à perdre quelques kilos superflus !

Si vous en prenez régulièrement, elle va également agir sur d’autres organes de votre appareil digestifs; tels que :

  • la bouche ;
  • l’estomac ;
  • l’œsophage ;
  • le foie ;
  • l’intestin grêle ;
  • le colon.

Traite les nausées et les vomissements

Vous êtes enceinte ou vous souffrez du mal des transports ? Sachez que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a reconnu le gingembre comme étant un antiémétique naturel. Cela veut dire qu’il est très efficace contre les nausées et les vomissements. 

Le petit bonus ? Pour les femmes enceintes, cette épice possède de la vitamine B6, qui permettrait de réduire les risques de pré-éclampsie ou d’accouchement prématuré

Cocktail vitaminé

Vous souhaitez faire une petite cure pour préparer votre système immunitaire à vous protéger de manière optimale pendant l’hiver ? Cette épice recèle de vitamines !

Ainsi, en plus de lutter contre vos coups de fatigue passagers, cette épice va également booster votre système immunitaire, grâce aux vitamines :

  • B1 ;
  • B2 ;
  • B3 ;
  • B6 ;
  • C.

Pour mieux dynamiser encore votre organisme, profitez de nombreux minéraux présents dans le gingembre, comme la manganèse, le phosphore, le magnésium, le calcium, le sodium et le fer.

Bénéfique pour le cœur

Comme le gingembre fluidifie le sang et l’aide à circuler correctement dans votre corps, il est forcément très bénéfique pour le cœur. 

Ainsi, il va aider dans la prévention des maladies cardiovasculaires et permet également de détoxifier le sang (donc tout votre organisme).

Combat le diabète

Cette épice n’a de cesse de vous étonner à mesure que vous lisez ces lignes ? Vous n’avez pas fini d’être surpris par le gingembre et ses bienfaits !

En effet, il est capable, lorsqu’il est pris régulièrement, d’aider les personnes atteintes de diabète de type 2. 

Ainsi, l’extrait de gingembre permet de réduire :

  • la glycémie à jeun ;
  • les valeurs d’hémoglobine glyquée. 

De plus, il va aider à abaisser le taux de sucre dans votre sang, mais aussi d’améliorer votre résistance à l’insuline. 

Aphrodisiaque naturel

Au Moyen-Âge, le gingembre avait déjà cette réputation d’aphrodisiaque naturel. 

Effectivement, cette épice va :

  • stimuler l’appétit sexuel et le désir ;
  • augmenter le plaisir durant les relations sexuelles.

Ainsi, le gingembre possède des propriétés bénéfiques et efficaces sur la sexualité des hommes et des femmes. C’est donc une alternative entièrement naturelle, si jamais vous rencontrez des difficultés lié à votre libido.

Comment choisir le gingembre ?

Il existe différentes façons de consommer le gingembre. Nous vous expliquons comment bien le choisir, selon sa forme.

Gingembre frais

Vous trouverez facilement du gingembre frais dans les grandes surfaces ou bien dans les magasins bio. 

Pour bien le choisir, il faut d’abord vous assurer que la racine est bien issue de l’agriculture biologique.

Votre gingembre frais doit avoir :

  • une belle couleur doré ;
  • des rhizomes peu ridés et visiblement frais ;
  • une odeur agréable.

Gingembre confit

Comme les fruits confits que l’on connaît, il est également possible de consommer du gingembre confit. 

Vous pouvez le :

  • cuisiner à partir d’un gingembre frais ;
  • trouver déjà confit en magasin.

Gingembre en poudre

Sachez que le gingembre peut se trouver sous forme de poudre. 

Assurez-vous de nouveau que sa racine possède le label Bio. Ainsi, vous vous assurez cette épice de qualité, non traité chimiquement ou avec des pesticides.

En poudre, elle est un très bon complément alimentaire, que vous trouverez très aisément dans le commerce, si jamais vous avez envie de vous lancer dans une cure.

Pratique quand on veut pouvoir profiter de tous les bienfaits du gingembre, sans en aimer forcément le goût.

Comment conserver le gingembre ?

Le gingembre frais se conserve parfaitement au réfrigérateur. D’ailleurs, n’hésitez pas à le découper en dés, afin de le conserver plus longtemps. 

Ainsi, vous n’aurez plus qu’à sortir un morceau la veille, pour profiter de toutes les vertus du rhizome, sans gâcher la moindre miette ! 

Le gingembre confit est pratique, car il se conserve très longtemps.

Enfin, lorsqu’il est présenté sous forme de poudre, il se conserve durant des années, sans perdre ses multiples caractéristiques. 

Si vous vous êtes lancé dans une cure à base de complément alimentaire, regardez sur le flacon pour vérifier la date limite de consommation. 

Contre-indications 

Le gingembre est tout ce qu’il y a de naturel. Cependant, certains de ses effets ne sont pas compatibles avec certains aliments, plantes ou médicaments. Il risque d’en augmenter les effets.

Ainsi, nous  vous conseillons vivement de parler avec votre médecin avant de commencer une cure. 

Par exemple, il ne faut surtout pas associer cette épice avec un traitement anticoagulant ou avant une chirurgie, car il aurait des effets indésirables importants.

Enfin, si vous êtes enceinte, ne dépassez pas une dose journalière de 2 g par jour. Effectivement, le gingembre, consommé de manière importante, peut entraîner certaines complications et même des fausses couches.

Ainsi, nous  vous conseillons vivement de parler avec votre médecin avant de commencer une cure. 

Prix

Le prix du gingembre va dépendre de sa composition. 

Ainsi, vous pourrez en acheter :

  • frais, à partir de 6 euros le kilo ;
  • confit, à partir de 10 euros les 750 g ;
  • en poudre, à partir de 27 euros le kilo ;
  • en complément alimentaire, à partir de 16 euros le flacon.

Le gingembre, cette plante originaire d’Asie, a de multiples caractéristiques, très bénéfiques pour l’organisme.

Depuis des millénaires, il est utilisé à des fins médicinales asiatique et indienne. En effet, c’est un parfait anti-inflammatoire et un antioxydant naturel. Très bon pour lutter contre les troubles digestifs ou encore le diabète, vous serez surpris par toutes ses vertus !

Voilà près de 5 000 ans que cette épice fait des miracles sur votre corps, n’hésitez pas à en profiter pleinement, que vous le choisissiez frais, en poudre ou encore confit.

Nous vous rappelons néanmoins que vous devez d’abord discuter avec votre médecin traitant d’une future cure de gingembre, avant d’en prendre régulièrement. Cette épice, bien que naturelle, ne doit surtout pas être associée à certains traitements chimiques et risque d’en augmenter les effets.